Déja remarqué par la presse spécialisée: Le nouveau SFNX Eagle

Le SFNX Eagle: Notre nouveau FATBIKE conçu pour plus de performance

Conçu pour les cycliste qui recherche une machine fiable, agréable à piloter, servie à un prix raisonnable,
Il est déjà remarqué par la presse spécialisé.

Ses Equipements supérieurs en font une machine qui n’a pas froid aux yeux :
– Cadre en alliage hydroformé
– FOURCHE SPHERIK EN CARBONE
– Freins hydrauliques SHIMANO
– Composantes RACE FACE.
– Transmission SRAM eagle 12 vitesses
Roues ( 27.5×4.5″) équipée de pneus TERRENE CakeEater

Quel sont les avantages d’un pneu 27,5″ x 4,5″ par rapport à un 26″ x 4,8″ ?

A) Analyse contact au sol 27.5″ vs 26″

Le fatbike évolue présentement vers le format de roues de 27.5po, reconnu pour être « plus roulant » et plus efficace en traction, le diamètre supérieur engendrant une surface de contact au sol étant plus longue. Pour vérifier cette assertion, nous avons comparé trois pneus de 26 pouces renommés, de format 26 X 4.8 avec le Terrene Cake Eater, qui équipe tous les fatbikes Spherik 2020.

Le test a été effectué avec des jantes de 80mm, un pilote de 75kg, à une pression de 6 PSI.

L’empreinte laissée au sol par les trois pneus de 26 pouces était similaire à 2% près, soit 151 cm2. De son côté, le pneu Terrene Cake Eater 27.5 X 4.5 a laissé une empreinte de même largeur, mais beaucoup plus longue, pour une surface de 286cm2, ce qui représente une différence de 27%. Contrairement aux pneus réguliers, le Cake Eater possède une semelle plus épaisse et des cotés plus souples, qui permettent à la semelle de se déformer à plat, un peu comme un pneu de voiture, pour laisser une marque au sol aussi large que celle d’un pneu de 4.8po.

Le Terrene Cake Eater s’avère donc un redoutable pneu d’hiver, avec des crampons agressifs et une surface de traction supérieure de 27% aux meilleurs pneus à neige de 26 pouces.

B) Analyse Inertie et angle d’attaque 27.5″ vs 26″

Le grand diamètre des roues de 27.5po présente bien sûr les avantages d’une surface de traction supérieure, mais aussi ceux d’un plus grand momentum et d’un meilleur angle d’attaque.

L’angle d’attaque affecte la facilité pour un vélo de franchir les obstacles. Plus la roue est grande, plus cet angle est grand, et plus la roue aura de la facilité à passer par dessus un obstacle, car celui-ci, en proportions, devient plus petit. En sentier, cela se traduit par un comportement plus doux du vélo, en montée comme en descente.

La masse plus élevée d’une grande roue peut paraître un désavantage en termes de poids statique, lorsque le vélo est immobile et doit se mettre en marche. En effet, plus un objet est lourd, plus il est difficile à mettre en mouvement – c’est ce qu’on appelle l’inertie. Par contre, une fois cet objet en mouvement, il sera plus difficile à arrêter – c’est ce qu’on appelle le momentum, et c’est ce qui fait la différence en sentiers. Le mouvement de la roue génère une accélération centripète, qui augmente en fonction de la vitesse de rotation, et donne une « air d’aller » au vélo, qui conserve beaucoup mieux sa vitesse.

VOIR SFNX Eagle

Leave a Reply