VéloMag teste notre SMT : « Le meilleur de plusieurs mondes »

Félix Hudon, collaborateur pour VéloMag, a livré son appréciation du SMT dans l’édition de mai-juin 2018, à la suite de l’essai de notre tout nouveau vélo de montagne. Des constats très positifs qu’il nous fait plaisir de lire. Nul doute que plusieurs adeptes de vélo de montagne seront tout aussi convaincus par un essai de notre bolide minutieusement réfléchi. Notre calendrier démo est d’ailleurs annoncé, consultez-le!

Quelques impressions de Félix Hudon, collaborateur VéloMag :

 

« En 27,5+ : bon positionnement, vivacité et stabilité »

« Les impressions initiales en sentiers sont extrêmement positives, le vélo faisant preuve d’une excellente traction en montée, tout en douceur, en position assise comme debout sur les pédales. Nul besoin de porter une attention particulière au positionnement de son centre de masse, ce qui sera un atout pour un rider moins expérimenté. La suspension demeure active et amortit correctement les obstacles, ce qui contribue au maintien d’une bonne traction. »

« En montée comme en descente, le vélo se pilote agréablement, et le bon dégagement du tube horizontal facilite le cambrage du vélo et les transferts de poids qui optimisent les appuis. En courbes rapides, où les g de la force de gravité augmentent, la suspension fournit un support approprié et fait en sorte que le vélo demeure vivant et stable. »

« En 29 : précision, réactivité, aplomb, dynamisme »

« Comme promis, le changement des roues s’effectue rapidement et sans outils (une cassette et les disques sont déjà montés), et la roue s’installe directement sur le vélo sans ajustement requis. En naviguant sur sol rocheux en 29 po, on apprécie immédiatement la légère surélévation du boîtier de pédalier qui fait presque oublier le besoin de synchroniser le coup de pédale en fonction du terrain. »

« Le pilotage est précis et réactif, et les courbes se négocient avec confiance et aplomb. »

« En résumé, le SMT s’avère un choix judicieux pour qui souhaite explorer les sentiers sans être limité par les capacités du vélo, le tout à l’intérieur d’une fourchette de prix qui concurrence les marques réputées. »

Consultez l’article

Cet article n’est pas payé par Spherik et représente l’avis du collaborateur VéloMag, qui désirait tester nos nouveautés afin d’offrir son avis aux adeptes de vélo de montagne.

 

 

 

 

Leave a Reply